Les cellules souches : la recherche avance

La recherche médicale avance à grands pas. Aujourd’hui à partir de cellules souches, il est devenu possible de réaliser des tissus voire des organes qui pourront être utilisés pour des greffes. Comme le receveur sera aussi le donneur, il n’y aura plus de risque de rejet. Il n’y aura plus non plus de passage d’informations du donneur au receveur, comme certaines personnes greffées l’ont signalé. En effet, à la suite de leur greffe, certaines personnes ressentaient des émotions, des attirances ou des aspirations différentes qui appartenaient au donneur. L’organe greffé (du donneur) les avait transmises au receveur.

Mais aussi dans un proche avenir, avec cette même technique, il sera possible de créer artificiellement des steaks à partir de cellules souches. Les premiers résultats sont prometteurs. Si cela se développe, cela pourrait être une solution pour éviter l’abattage – souvent réalisé dans des conditions inhumaines – de tous ces animaux dans les abattoirs. Savez-vous que la plupart de ces bêtes sont tellement angoissées lors de leur abattage, que leurs surrénales sont complètement rongées par une hypersécrétion hormonale  liée au stress ?  Ensuite, ces hormones se retrouvent dans la viande consommée…



0 Commentaires/par
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *